mercredi 11 avril 2012

Hué - DMZ

DMZ ? 

Trois lettres pour dire zone démilitarisée... Tout l'inverse de ce qu'elle a été ensuite!


A la fin de la guerre d'Indochine, les accords de Genève coupent le pays en deux. La république communiste d'Ho Chi Min au nord et au sud, un état nationaliste d'économie de marché. Autour du lieu de démarcation situé au 17° parallèle, une zone tampon est crée sous le nom de DMZ.

Cette zone sera plus tard le théâtre des plus sanglants combats entre Américains et Vietcongs. Une très longue journée nous a fait revivre en partie ce terrible conflit. Se rendre compte de la configuration de ces lieux que l'on ne connaissait que par films, images ou reportages était assez saisissant. On imagine autant ce qu'a pu être cette guerre pour les uns comme les autres, les vietnamiens qui n'avaient comme arme que leur courage et leur rage de vaincre; les américains se retrouvant parfois très jeunes dans un milieu naturel incroyablement hostile malgré leur lourd armement. Petite question qui nous a été posée: Pourquoi les américains sont venus ici? En gros, c'est assez simple: empêcher l'extension du communisme.


Stèle commémorative pour indiquer le début de la route Ho Chi Min, chemin sinueux traversant les montagnes et destiné à ravitailler les combattants Vietcongs se battant au sud.




Nous visiterons aussi le site de la bataille de Khe Sanh. L'attaque de cette base américaine a été le tournant de la guerre du Vietnam. De très nombreux Vietcongs ont entouré, assiégé et attaqué cette base sans relâche pendant 77 jours. Les généraux américains y ont déployés des forces incroyables en homme et armement et ont fini par y gagner la bataille. Mais ce n'était qu'une diversion des Vietnamiens du nord qui, juste après, ont attaqué plus de 100 villes du sud en tuant plus de 1500 soldats américains, y compris dans la cours de l'Ambassade américaine de Saigon. Cette attaque massive s'est déroulée durant le nouvel an asiatique de 1968 (le Têt). Le nombre de cercueils et les images envoyés aux USA à ce moment ont complètement changé l'opinion américaine... Les Vietcongs ont perdu la bataille mais ont ainsi gagné la guerre.






Après cette toute petite partie d'histoire, nous avons visité un site très intéressant, les tunnels de Vinh Moc. Pour permettre aux villageois de la DMZ de survivre aux bombardements et pour organiser le transfert par la mer d'armes et de ravitaillements aux combattants se trouvant dans le sud, les Vietcongs ont créé des "villages" sous-terrains à plus de 20 m de profondeur. Vraiment intéressant et surtout impressionnant d'y imaginer la vie.



17 enfants sont nés ici...





Journée fatigante mais très intéressante pour mieux comprendre ce qu'a été cette horrible guerre.


Sur presque toutes les tombes, la même inscription: Soldat inconnu, mort pour la patrie.

Seuls cimetières militaires visibles au Vietnam: ceux des soldats du nord, du front de libération. Tous les cimetières du sud ont été détruits. 





Pour plus de photos et d'histoires, allez sur la galerie photo... en cliquant ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire